Le Web 3D est-il l’avenir d’Internet (suite)

 

Il est certain que le Web3D est l’avenir d’internet. C’est d’ailleurs le thème de l’atelier que j’ai animé il y a quelques semaines lors de l’AG de Cap Digital.

 

Le monde est en 3D et tant le hardware que les softwares, les SaaS et le débit des lignes (bientôt en fibres optiques) ne pourront que favoriser cette transition douce et logique.

 

C’est ce que j’ai illustré dans ma formule :

Le Web 3D est il lavenir dInternet (suite)web3d

En gros, le fait de passer à la 3D temps réel (la 3D simple étant déjà presque « has been ») apporte à l’internaute une dimension émotionnelle forte qui rapproche et fédère.

Ainsi, inclure le Web 2.0, ou encore plus simplement le Web collaboratif, dans un univers en 3D temps réel, sera plus naturel, plus intuitif et surtout plus international. La 3D étant LE langage universel par excellence, il n’est plus besoin de traduire. Un téléphone en 3D posé sur une table d’une scène en 3D temps réel sera toujours et pour tout le monde un téléphone posé sur une table, quelle que soit la langue. Il n’est pas nécessaire de traduire ou d’écrire que c’est un téléphone. Il devient alors plus facile de communiquer puisque c’est comme dans la vraie vie.

 

Les ambitions ne sont plus Second Life. Il s’agit progressivement de faire des applications 3D temps réel tellement réalistes, fluides et intuitives que nous serons quasiment dans la First Life…

 

C’est ce que nous proposons à nos clients. Nos technologies et nos offrent évoluent fortement de showroom en showroom, au fur et à mesure de notre R&D. Dans cette optique, près de 40% de notre CA est réinvesti dans la R&D. De nombreux partenariats technologiques ont été signés ou sont en cours de signature, avec un objectif toujours inchangé depuis la création de SoBuzzy : Offrir le meilleur aux internautes, un monde virtuel tellement réaliste qu’on s’y sentira aussi bien voire mieux que dans la vraie vie !

A propos de l'auteur